Les avantages du test biologique KRL

Le test biologique KRL offre de nombreux avantages par rapport aux autres tests antioxydants…

Le test biologique KRL

Logo KRL
  • Le Test KRL™ est un test biologique permettant de mesurer le potentiel global de défenses antioxydantes d’un individu, humain ou animal. Une variante de ce test a été développée pour mesurer le potentiel global de défenses antioxydantes de produits.
  •  Le test KRL™ tient compte de l’ensemble du système de défenses antioxydantes d’un tissu vivant. Il intègre donc aussi bien l’action des biomolécules antioxydantes (vitamines C, A, E, B9, glutathion réduit, caroténoïdes, polyphénols, ubiquinone…), l’activité des enzymes antioxydantes (SOD, GPx, catalase, glutathion réductase, ascorbate réductase, enzymes de détoxication de la voie II) et leurs cofacteurs (zinc, sélénium, cuivre, manganèse), ainsi  que les interactions possibles entre les différents constituants.
  • Contrairement aux autres tests, le test biologique KRL, permet de mesurer de façon dynamique le potentiel global de défenses antioxydantes intracellulaires et extracellulaires. Cet aspect est fondamental étant donné que c’est à l’intérieur des cellules que se retrouvent une large majorité d’enzymes antioxydantes et de biomolécules antioxydantes telles que la vitamine C, la vitamine E et le glutathion.
  • Le test KRL permet même de visualiser le pouvoir antioxydant indirect de certaines biomolécules. C’est le cas des vitamines B9 et B6 dont le pouvoir antioxydant n’est pas détectable avec un test chimique de mesure du pouvoir « radical scavenger ». Or ces deux vitamines jouent un rôle important dans la régulation de l’équilibre des thiols dans l’organisme.

  •  En savoir plus sur le test biologique KRL

Les autres tests antioxydants

ORAC
TEAC
DPPH

FRAP
TRAP
CUPRAC…

  • Compte tenu de la complexité des systèmes de défenses antioxydantes qui agissent en parfaite symbiose à l’intérieur et à l’extérieur des cellules, tout test spécifique ne peut apporter qu’une appréciation partielle de la capacité de résistance d’un individu vis-à-vis de l’agression d’espèces réactives de l’oxygène et de l’azote.

  • La plupart des tests antioxydants sont des tests chimiques effectués en point final. Ils ne peuvent donc refléter la cinétique d’activité d’un antioxydant dans un milieu biologique complexe. La plupart de ces tests sont réalisés sur des durées beaucoup trop courtes pour permettre à l’ensemble du système de défenses antioxydantes d’agir (quelques min). Ces durées sont trop courtes pour que se mette en place l’ensemble  du dispositif de défense (échanges extra/intracellulaires, processus d’activation, de régénération inter-éléments (vitamine C, glutathion, vitamine E), de réparation…
  • La plupart des tests chimiques n’utilisent pas de systèmes générateurs d’espèces réactives de l’oxygène ou de l’azote. Certains sont basés uniquement sur une mesure de la capacité de réduction d’un échantillon. D’autres évaluent uniquement l’activité de piégeage des radicaux libres. Aucun de ces tests ne permet de tenir compte réellement des interactions pouvant exister entre les éléments du système de défenses antioxydantes.
  • La quasi totalité de ces tests ne mesurent pas les défenses antioxydantes intracellulaires qui jouent pourtant un rôle majeur dans le système global de défenses.

Etude de cas clinique avec le test KRL™

Ce cas clinique concerne un patient hospitalisé,  juste après un épisode de choc septique.

Le potentiel global de défenses antioxydantes est effondré au début du suivi. Ce patient a été rapidement traité, notamment par un cocktail vitaminique, et nous avons suivi son rétablissement.

Dans un premier temps, on constate une augmentation des défenses antioxydantes plasmatiques (jour 7). C’est ensuite au tour des défenses antioxydantes des hématies de remonter progressivement vers des valeurs « physiologiques », parallèlement au retour à la normale d’autres facteurs biologiques. On remarque ainsi une diminution de l’inflammation, appréciée par le taux de CRP (protéines C-réactives).

Suivi de Choc septique avec le test KRL

Ce suivi pronostic précis n’est possible qu’avec une analyse simultanée du potentiel de défenses antioxydantes intracellulaires et extracellulaires. Les deux informations sont complémentaires. Par exemple, un fort potentiel de défenses antioxydantes du sang total peut être dû à la présence en grande quantité et pour une période limitée de molécules antioxydantes dans le plasma (par exemple en période post-prandiale), à une élévation de l’activité antioxydante des hématies, ou à une combinaison des deux facteurs. L’analyse sur hématies permet alors de trancher.