Vitabaies : valorisation des petits fruits

Baies, petits fruits, cassis, framboises

Des produits innovants bien-être et santé à base de petits fruits

L’objectif du projet de R&D Vitabaies est de démontrer la faisabilité d’une filière bourguignonne allant de la production de petits fruits riches en biomolécules nutrition-santé, à la commercialisation de produits dans les domaines de la cosmétique, du bien-être, des compléments alimentaires et des ingrédients naturels.

C’est un projet collaboratif entre entreprises bourguignonnes en lien avec le pôle de compétitivité Vitagora Goût-Nutrition-Santé et financé par la Région Bourgogne (2015-2018).
 
Vitabaies a permis de renforcer les connaissances scientifiques concernant les propriétés biologiques des biomolécules présentes dans les petits fruits, en particulier dans le cassis, la framboise et la myrtille.
Logo KRL

Activités biologiques d'extraits de petits fruits

Extraction, purification et analyse de composition

Dans le cadre du projet Vitabaies, LARA SPIRAL a analysé la composition d’échantillons, principalement de baies de cassis, mais aussi de framboises, de feuilles, et de drêches de cassis.

LARA SPIRAL a développé un procédé optimisé d’éco-extraction de polyphénols à partir de drêches de cassis. Ce procédé optimisé d’extraction repose sur une extraction assistée par ultrasons par un solvant hydroalcoolique. L’intérêt de cette technologie est de préserver à la fois l’intégrité des biomolécules et l’environnement, tout en obtenant des taux d’extraction importants. Ce procédé a été imaginé dès le départ pour être utilisé pour des productions à l’échelle pilote ou industrielle.

Le procédé de purification développé par LARA SPIRAL permet de concentrer les molécules d’intérêt dans l’extrait (polyphénols totaux).

Les polyphénols les plus représentatifs des extraits de baies de cassis étaient les anthocyanes (Delphidine-3-glucoside, Cyanidine-3-glucoside …).

Activités biologiques des extraits de petits fruits

Capacité globale de défenses antioxydantes des extraits par le test biologique KRL

La capacité globale de défenses antioxydantes des extraits a été mesurée par le test biologique KRL™.

Nous avons observé une plus forte activité antioxydante dans les extraits de drêches que dans les extraits de baies de cassis. La purification a permis de doubler, voire de quadrupler le pouvoir antioxydant des extraits.

Les extraits de baies de baies de cassis se sont avérés plus antioxydants que les extraits de framboises. Les extraits de feuilles étaient beaucoup plus antioxydants que les extraits de baies.

Potentiel pro-inflammatoire ou anti-inflammatoire des extraits

Nous avons évalué l’effet des extraits riches en polyphénols sur la production de cytokines par des cellules immunitaires humaines en culture soumises à un stress inflammatoire.

La plupart des extraits polyphénoliques ont montré une action anti-inflammatoire en inhibant la production de cytokines IL-1β et TNF-α. L’activité anti-inflammatoire des extraits purifiés était plus élevée que celle des extraits bruts. Les feuilles ont montré les activités anti-inflammatoires les plus élevées que les baies.

Ces résultats ont confirmés ceux obtenus avec la mesure des défenses antioxydantes.

Effet antimicrobien des extraits

Les extraits phénoliques n’ont montré aucune activité bactéricide vis-à-vis de suspensions de Escherichia coli, Staphylococcus aureus ou Candida albicans.

Les extraits étudiés ont montré une activité bactériostatique vis-à-vis de bactéries Staphylococcus aureus à des concentrations comprises entre 150 et 300 µg/ml pour les baies et de l’ordre de 75 µg/ml pour les drêches.